Vivent les barbares !

Il n’y a pas à croire que l’une ou l’autre des marches forcées de l’Histoire que nous promettent les hérauts du Progrès soient synonymes de Salut. Quels que soient les oripeaux qu’il revêt, le progrès idéologisé est profondément ancré dans les mœurs comme une espèce gangrène qui s’attaquerait uniquement aux cerveaux sans laisser la moindre marque sur l’épiderme, alors que ceux qui résistent à la maladie sont mis en quarantaine. Les valeurs entretenues par les progressistes sont l’antithèse de celles de la vie ; ils défendent l’antihéroïsme et l’antihistorisme, annihilent le romantisme sous toutes ses formes et considèrent la Nature comme la véritable source de tout fascisme. La géhenne toute moderne dans laquelle se vautrent ces nouveaux fanatiques en nous considérant comme une vulgaire engeance barbare a cependant beau se parer de toutes les peaux qu’elle désire, la modernité qu’elle veut nous imposer à grands coups de « pédagogie » policée ne pourra jamais leur donner la grandeur dont ils rêvent ; les modernistes au patriotisme d’antichambre demeureront à jamais une parenthèse obscure de l’Histoire. Malaparte a beau avoir disparu il y a soixante ans, sa lutte incessante contre cette ligue inhumaine reste aussi vivante qu’à ses débuts. Le tribut de sang que réclamait le Progrès ou l’uniformisation culturelle qu’il génère en son propre nom furent de tous les écrits malapartiens, et au XXIe siècle, leur encre a acquis une corrosivité si extrême qu’il était impossible de ne pas en libérer les fragrances dans les entrailles aseptisées du cadavre mort du monde moderne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s