Les yeux grands ouverts

20_a_clockwork_orange

Le deuxième numéro d’Accattone ayant achevé son office de relever Barjavel et la Science-Fiction au rang qu’ils méritent, il est temps pour nous d’aborder un autre sujet, brûlant, désappointant, mais à l’enseignement Ô combien utile. Stanley Kubrick est le thème central de ce présent numéro. Cinéaste de génie, antimoderne méconnu, mais surtout perfectionniste, il est probablement le réalisateur qui a marqué le cinéma anglo-saxon du XXe siècle. Accattone a donc décidé, à contrepied des fossoyeurs en tout genre qui succédèrent au maître avec le culot de s’y référencer, de rétablir sa personnalité complexe mais pertinente, qui n’est pas très éloignée de celle d’un certain Pier Paolo Pasolini, à bien des égards. C’est les yeux grands ouverts qu’il convenait de s’aventurer dans les univers onirique et sordide de celui qu’Orson Welles estimait comme son égal, d’en tirer le jus le plus authentique pour en présenter tous les aspects. Kubrick n’est pas un cinéaste de pacotille, ses œuvres n’ont pas pour but de servir de divertissement à des midinettes en rut qui s’extasient sur les étrons hollywoodiens (pléonasme) du XXIe siècle. Ce numéro d’Accattone sera celui de la révélation kubrickienne. Qu’il s’agisse de l’art, du cinéma en général, ou du cinéma kubrickien en particulier, rien n’aura été épargné pour revivifier la dialectique de ce génie dont on ne retient que l’aspect le moins intéressant, et inévitablement le plus conciliant. Mais Kubrick n’était pas un homme de compromis, et à ce titre il était naturel qu’Accattone lui consacrât un numéro. Pour lui, nous serons le lion nietzschéen d’Ainsi Parlait Zarathoustra qui fera table rase des décerveleurs, bref, nous serons les fossoyeurs des fossoyeurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s