Pasolini : « La télé, une des manifestations les plus tapageuses de cette culture de masse que le capitalisme impose »

Le Comptoir

Pourfendeur du néo-capitalisme, Pier Paolo Pasolini voit dans la culture de masse, et en premier lieu la télévision, la source de l’uniformisation du peuple et de son adhésion au fascisme de consommation. Le poète estime en effet qu’« il émane de la télévision quelque chose d’épouvantable » et qu’il existe « au tréfonds de ladite “télé”, quelque chose de semblable, précisément, à l’esprit de l’Inquisition » (“Contre la télévision”, mai 1966). Le court texte ci-dessous commente une enquête sur l’émission de variété de Rai Uno Canzonissima” à l’occasion du début de la saison 1972-1973.

pasolini_3069343b Pasolini

Déjà le titre est insupportablement crétin. Sa crétinerie est un chantage, parce qu’elle implique une sorte de complicité dans le mauvais goût, et parce qu’elle est imposée au nom d’un conformisme que la plus grande majorité accepte. Et ce que l’on peut dire du titre, on peut le dire également de toute l’émission. C’est un…

View original post 353 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s